mardi 16 février 2010

Host.net conjugue les offres de DataCore, VMware et Cisco pour fournir un service de Cloud Computing

Les meilleures technologies en matière de SAN virtuel (DataCore Software), de serveurs (VMware) et de réseaux (architecture Nexus de Cisco) créent des datacenters privés virtuels d'entreprise dotés de fonctionnalités de reprise après incident économiques et indépendantes du matériel


DataCore Software, un leader des solutions logicielles de virtualisation du stockage, de continuité d'activité et de reprise après incident, annonce que sa technologie de virtualisation du stockage se trouve au cœur des fonctionnalités d'une plate-forme de data center privé entièrement virtuel (virtual private data center ou vPDC) développée par Host.net. Host.net fournit des services de cloud privé destinés aux entreprises de toutes tailles, grâce à une approche purement logicielle pour une souplesse optimale.

La plate-forme Host.net intègre également les technologies respectives de VMware et Cisco (Nexus) pour la virtualisation des serveurs et des réseaux, ainsi que des caractéristiques exclusives en termes d'architecture et de transport telles que des plates-formes de traitement et de stockage ultra-redondantes déployées dans plusieurs data centers Host.net, des SAN dédiés pour chaque cluster de calcul afin d'éliminer toute surcharge des disques et une connectivité au sein du réseau multisite propre à Host.net. Les data centers vPDC sont répartis géographiquement sur une dorsale mondiale 10G de Host.net reposant sur une infrastructure Cisco.

« Nous avons choisi VMware, DataCore et Cisco dans l'architecture de base de notre plate-forme vPDC car chacun d'eux fournit le tout meilleur élément de virtualisation dans leurs domaines de compétences respectifs », déclare Jeffrey Slapp, VP Services de virtualisation chez Host.net. « En l'espace de trois mois, un grand nombre de nouveaux clients nous ont fait confiance en raison des avantages concurrentiels que nous avons obtenus avec ce mariage de technologies et d'architecture. »

Souplesse du cloud grâce à l'indépendance par rapport au matériel

« Il me semble que toute plate-forme de Cloud Computing doit, à sa base même, reposer sur des logiciels portables », souligne George Teixeira, président et CEO de DataCore Software. « De nombreux clouds sont créés dans une optique de matériel propriétaire. Quel problème pose cette approche ? En fait, l'essence même du Cloud Computing consiste à fournir des services économiques aux utilisateurs, ce qui exige le degré le plus élevé de souplesse et d'ouverture, et non l'enfermement dans des plates-formes matérielles spécifiques qui risquent de ne pas suivre le fil de l'évolution. Les clouds ne sont-ils pas censés, après tout, allier souplesse et adaptabilité ? »

La plate-forme vPDC intégrant des technologies logicielles, l'offre de Host.net est indépendante de tout matériel particulier. Elle permet ainsi d'éviter les problèmes liés à la création de clouds avec un matériel intercalé entre les serveurs virtuels et les réseaux virtuels, d'où une souplesse bien supérieure à celle d'une solution de cloud propre à un fournisseur de matériel comme IBM, EMC ou NetApp. En outre, elle élimine essentiellement toute dépense d'investissement de la part du client.

« Avec ou sans récession, les entreprises recherchent des solutions d'infrastructure rentables. Une architecture de cloud logicielle aide à répondre à ce besoin », explique Lenny Chesal, vice-président directeur de Host.net. « Elle a un effet positif et direct sur la rentabilité du client ainsi que sur l'efficacité globale, ce qui permet d'optimiser l'utilisation des ressources. »

Stockage sur le cloud et au-delà

Un autre avantage clé concerne la redondance. Jusqu'à présent, les entreprises ont rencontré de grandes difficultés pour adopter une solution en miroir éprouvée en raison des coûts engendrés par les SAN propriétaires.

La plate-forme vPDC de Host.net reposant sur le logiciel DataCore de virtualisation SAN permet aux entreprises de déployer un SAN multichemin complet, disponible à la demande. Les principaux avantages comprennent une fonctionnalité de reprise après incident virtuelle qui élimine le besoin pour les clients d'engager de gros investissements initiaux en matière de SAN pouvant atteindre 100 000 ou 200 000 dollars. Elle répond également à la demande en stockage, tant au sein qu'à l'extérieur du cloud.

« Curieusement, nous constatons que la demande en stockage dépasse largement celle en systèmes virtuels unitaires. La technologie DataCore nous permet de fournir une solution de stockage très souple tant aux clients sur notre cloud utilisant des serveurs virtuels qu'à ceux utilisant toujours des serveurs physiques dans nos data centers », ajoute Jeffrey Slapp. « Le client n'est pas obligé de réaliser de gros investissements pour mettre en œuvre une solution SAN. Nous pouvons leur allouer de l'espace très rapidement. »

Cloud à architecture logicielle

Grâce à la plate-forme vPDC de Host.net, les clouds privés reposent sur les serveurs virtuels de VMware, le SAN virtuel de DataCore et les réseaux virtuels de Cisco. La plate-forme comprend :

• VMware vSphere – Norme de fait pour la virtualisation des serveurs et leader du marché pour la virtualisation des environnements d'entreprise, VMware apporte à Host.net la capacité d'accroître dynamiquement les ressources de calcul, de stockage et réseau à la demande. VMware offre également de puissantes fonctionnalités et des outils allant de la haute disponibilité des charges de travail et la migration à chaud à l'allocation dynamique des ressources.

• Plate-forme Nexus de Cisco – Cette infrastructure convergente de connectivité réseau et de stockage dote Host.net des toutes dernières fonctionnalités en la matière dans une architecture serveur très dense et performante, ainsi que de caractéristiques utiles telles que les règles de connectivité des machines virtuelles, la sécurité des VM mobiles, les stratégies réseau et un modèle opérationnel non perturbateur.

• Virtualisation du stockage DataCore – La technologie DataCore libère la plate-forme Host.net de Cloud Computing de toute dépendance par rapport au matériel, assure une mise en miroir synchrone essentielle pour toutes les ressources de stockage du cloud et élimine les mises à jour risquées et fastidieuses du matériel du SAN en permettant d'ajouter et de migrer des périphériques à la volée, en toute transparence et sans interruption.

« Les avantages qu'offre notre data center privé virtuel ne se limitent pas au client sur le cloud ou à celui en mode hébergé », précise Lenny Chesal. « Les clients peuvent utiliser la solution hors site dans un autre data center, n'importe où dans le monde. Il suffit de disposer d'une connexion adéquate. »

--
Contact Presse:
Datacore Software

dboers@inpressme.com


--

Communiqué envoyé le 16.02.2010 16:38:35 via le site Categorynet.com dans la rubrique Informatique

Diffuser votre communiqué de presse : http://www.diffuseruncommuniquedepresse.com/

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire