jeudi 29 octobre 2009

CORNUT Informatique devient CieNum La Compagnie Numérique, créatrice d’informatique connectée

30 Octobre 2009 - CORNUT Informatique change de nom. Ce n'est pas un scoop, tout le monde le savait depuis longtemps grâce à une campagne teasing d'e-mailing savamment orchestrée depuis plus de 3 mois par toute l'équipe. Ce que l'on ne savait pas, c'est le nouveau nom…
La toute nouvelle Compagnie Numérique, CieNum, basée à Saint-Etienne, rayonne de plus en plus largement sur les régions Rhône-Alpes, Auvergne et Ile de France. En croissance régulière depuis sa création, en 1988 par Patrice Cornut, cette SSII a réussi sa diversification au point de devenir aujourd'hui l'un des premiers opérateur local sur le territoire national Le virage Internet et l'avènement du très haut débit auxquels elle a largement contribué, ont été des opportunités sur lesquelles la nouvelle équipe dirigeante a rebondi pour développer de nouvelles offres. En 2000 la création du premier Datacenter puis l'arrivée du très haut débit en 2005, et la construction d'un deuxième Datacenter, ont donné naissance à de nouveaux métiers. « Le pari pris dès 2000 sur l'informatique connectée se révèle payant » explique Guillaume Beyens, à la tête du groupe BC Développement (Holding du groupe) depuis 2006.
Aujourd'hui, le groupe (5 millions euros de chiffre d'affaire prévus pour 2009, 54 personnes), affiche son nouveau positionnement à travers son changement de nom et la rénovation de ses locaux. Il vise à de belles ambitions : la création à horizon 2011 d'un Datacenter vert, le moins énergivore possible, et la recherche de nouveaux débouchés à l'international notamment à travers Loire Numérique, association d'entreprises du Numérique qui initie les partenariats avec l'Allemagne et l'Afrique pour le compte de ses adhérents.

Ancrée dans une culture du service de proximité et de la réactivité, CieNum a la volonté d'accompagner durablement ses clients dans les services qu'elle leur procure, et au-delà des aspects techniques, elle a su créer et faire évoluer son offre pour l'étoffer et l'adapter aux contexte économique et à l'évolutivité d'un milieu très dynamique.
« La différence pour le client », explique Guillaume Beyens, est que « Nous sommes parmi les seuls en France à réunir 4 compétences, jouant sur une forte synergie entre les métiers : fournisseurs d'accès et opérateurs locaux, hébergeur, créateurs d'outils et de logiciels, téléphonie VOIP en mode connecté ». Premier opérateur local dans la Loire avec des services hébergés qui représentent 60% de son activité, la société affichera 5 millions d'euros de chiffre d'affaires en 2009. Elle dispose d'une infrastructure exploitée dans deux Datacenter qui ont permis de créer des services complets couvrant l'hébergement de sites, d'applications, de serveurs dédiés, l'accès Internet haut et très haut débit ainsi que la mise en place d'outils de sécurisation des connexions et des trafics. Ces services sont organisés autour d'une équipe expérimentée de plus de 40 ingénieurs et techniciens spécialisés dans l'ingénierie de projets et la
réalisation de sites et applications Internet. Ce n'est donc pas un hasard si aujourd'hui de plus en plus de marques nationales lui font confiance.

Dotée d'un sens inné de l'innovation, la société est en alerte permanente : ce qui lui a permis très récemment de mettre au point, l'AgriProbox avec la Chambre d'Agriculture du Limousin en partenariat avec Axione Limousin.
Il s'agit d'une solution intégrale, réunissant la fourniture d'accès internet, les applications métiers et tous les outils de communication : un package destiné aux agriculteurs pour leurs déclarations sur la gestion et la traçabilité de leurs cheptels et de leurs terres.
L'entreprise est aussi à l'initiative des bouquets de service qui sont expérimentés dans 8 entreprises ligériennes, avec le Conseil Général de la Loire et Loire Numérique. La société se développe aussi sur la franchise technique puisque son but est d'aider les opérateurs locaux à offrir des services sur les réseaux d'initiatives publiques (RIP) : c'est notamment le cas d'Optik Télécom (Maine et Loire). Pour accompagner sa croissance, 20% attendu en 2009, et accueillir encore de nouveaux collaborateurs (6 personnes embauchées en 2009) CieNum vient d'investit 400 000 euros dans la rénovation, l'agrandissement de ses locaux, et la virtualisation des serveurs
« Nous sommes désireux de laisser toute sa place à l'humain », précise Guillaume Beyens.


--
Contact Presse:
Loire Numerique
Brigitte MARANDON
04 77 79 30 25
bmarandon@loire-numerique.com
www.cienum.fr

--

Communiqué envoyé le 29.10.2009 17:25:58 via le site Categorynet.com dans la rubrique Informatique

Diffuser votre communiqué de presse : http://www.diffuseruncommuniquedepresse.com/

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire